Divorce : la prestation compensatoire, crainte du viticulteur

Lorsque des époux divorcent, il est fréquent que dans les faits, la séparation ait pour conséquence une disparité importante dans les conditions de vie quotidienne de l'un des époux.
Droit de la Famille

Divorce du viticulteur et prestation compensatoire

Prenons par exemple le cas, pas si rare, où Monsieur est exploitant viticole alors que Madame ne travaille pas ou occupe un emploi à mi-temps sur l'exploitation ou autre part, et ce afin de suivre la scolarité et l'éducation des enfants. Dans l'hypothèse d'un divorce, Madame se retrouvera donc sans revenus ou bien avec des revenus modestes, ce qui sera donc de nature à créer un déséquilibre, ou encore une disparité selon les termes de la loi, dans ses conditions de vie quotidienne entre la période conjuguale et la période post divorce. C'est ainsi que la loi a prévu le versement d'une prestation compensatoire au conjoint le plus nécessiteux. Selon la loi, l'un des époux peut être tenu de verser à l'autre une prestation destinée à compenser, autant qu'il est possible, la disparité que la rupture du mariage crée dans les conditions de vie respectives. image par Eurojuris © richard villalon - Fotolia.com (...)
Lire la suite