Adjudications

10 / 10 / 12
Actualités générales
Pour les ventes en cours ou à  venir, merci de contacter : Isabelle BON au 01 60 09 99 65.


Qui peut acheter ?


Les salles de vente aux enchères sont ouvertes à  toute personne intéressée par une vente. Les audiences de vente se déroulent publiquement. Vous pouvez donc y assister librement. Hormis le saisi ou les personnes notoirement insolvables, tout le monde peut participer à  une vente aux enchères, et concrétiser une bonne affaire.

Quelles sont les garanties ?


La vente est placée sous le contrôle du Tribunal.Le Président de la « Chambre des Criées » (nom donné à  la salle des ventes) dirige l'audience. Aucun amateur n'est avantagé par rapport à  un autre et aucune pression ne peut être exercée par quiconque. Par ailleurs, les enchères sont obligatoirement portées par l'intermédiaire d'un avocat inscrit au Barreau du lieu de la vente.L'anonymat est donc garanti, personne ne sachant pour le compte de qui l'avocat pousse les enchères.

Que faut-il faire ?


Il faut se renseigner sur le bien lui-même (est-il libre d'occupation ? loué ? des dates et heures de visites du bien sont-elles fixées ?) et sur l'environnement de la vente, c'est-à -dire les droits et obligations résultant tant du bien lui-même que de la procédure de vente. Ces renseignements seront obtenus en consultant le cahier des conditions de vente. Ce document est un véritable contrat entre l'acheteur et le vendeur. Il fixe l'ensemble des droits et des obligations se rapportant à  la vente concernée. Sa consultation est primordiale. Les cahiers des conditions de vente sont déposés au greffe du Juge de l'Exécution du Tribunal de Grande Instance du lieu de vente. L'avocat poursuivant la vente en détient une copie à  son cabinet. Il faut ensuite se faire sa propre idée sur l'intérêt du bien mis en vente en se rendant sur place, soit à  l'occasion des visites organisées soit de sa propre initiative. Il faut enfin fixer le prix maximum et choisir l'avocat qui vous représentera. La représentation pour pousser les enchères se fait obligatoirement par l'intermédiaire d'un avocat inscrit au barreau du lieu de vente.

Quels sont les frais ?


Outre le prix d'adjudication, vous devez prévoir certains frais : Ce sont les frais engendrés pour les besoins de la procédure qui aboutit à  la vente.
Frais d'huissiers :
Commandement de payer, commandement de saisie immobilière, procès-verbal descriptif, honoraires de visites des lieux
Frais divers :
Publication du commandement de saisie aux hypothèques, frais de serrurier, frais de publicité L'avocat peut vous en communiquer le montant immédiatement ou vous en en donner un aperçu précis.
Les émoluments de la vente :
Ils sont proportionnels aux prix d'adjudication et fixés selon un barème. A titre d'exemple 800 environ pour un prix d'adjudication de 12.000 , environ 1.500 pour un prix de 45.000 , environ 1.800 pour un prix de 60.000 .
Les honoraires de l'avocat :
Ils sont librement négociés avec lui.
Les frais d'acquisition :
Ce sont les droits de mutation que vous acquittez également lors d'une vente de gré à  gré (droits d'enregistrement ou TVA). Le bien est placé sous le régime de la TVA immobilière s'il s'agit d'un immeuble achevé depuis moins de 5 ans, et s'il n'a jamais fait l'objet d'une revente depuis son achèvement. Si l'une de ces conditions n'est pas remplie, l'immeuble sera soumis au droit d'enregistrement (actuellement 5.09 %). Il peut s'avérer très intéressant d'acheter aux enchères un bien soumis à  la TVA immobilière. Dans ce cas, à  condition que le cahier des conditions de vente ait prévu la clause indiquant que « la TVA à  payer sera réglée au nom et pour le compte du débiteur défaillant et sous réserve de ses droits à  déduction », l'adjudicataire pourra déduire de son paiement la TVA réglée en amont par le propriétaire sur ce même immeuble. Par exemple : s'il s'agit d'une villa, la TVA payée pour l'acquisition du terrain et celle payée pour la construction de la maison. En règle générale, l'ensemble de ces frais (préalables, émoluments, honoraires, droits de mutation) ne dépasse pas son équivalent en commission d'agence immobilière et frais de notaire et d'acquisition, dans le cadre d'une vente amiable. N'oubliez pas que, lors d'un achat aux enchères, le titre de propriété ne résulte pas d'un acte notarié puisqu'on ne passe pas chez le notaire (le concours d'un notaire peut toutefois être nécessaire pour le prêt hypothécaire destiné à  financer l'acquisition). Le titre de propriété est constitué par le jugement d'adjudication. Ce document vous est remis par l'avocat après sa publication aux hypothèques.

Comment se déroulent les enchères ?


Les enchères sont portées par l'avocat de votre choix en fonction des ordres que vous lui communiquez sur place et du mandat que vous lui avez préalablement remis. Les enchères sont arrêtées quatre vingt dix secondes après la dernière enchère. Ce temps est décompté par un moyen visuel et sonore qui signale au public chaque seconde écoulée. Si à  l'expiration de ces quatre vingt dix secondes aucune enchère n'est venue couvrir la vôtre, vous êtes déclaré adjudicataire. Cependant, durant les dix jours qui suivent, une surenchère peut être formée. Dans ce cas, il est procédé à  une nouvelle vente sur une mise à  prix au moins égale au prix de la première adjudication majoré d'un dixième. Toutes les personnes intéressées peuvent à  nouveau porter des enchères par l'intermédiaire d'un avocat.

Quand et comment payer le prix


Pour pouvoir porter des enchères, votre avocat vous réclamera, en plus du pouvoir, un premier chèque de banque rédigé à  l'ordre du Bâtonnier de l'Ordre des Avocats, égal à  10 % du montant de la mise à  prix, ainsi qu'un deuxième chèque de banque établi à  son ordre, destiné à  couvrir les frais. Le cas échéant, le complément de frais devra être réglé dans les huit jours qui suivront la vente. En revanche, le prix d'adjudication doit, sauf cas particulier, être réglé dans un délai de deux mois. Pendant les deux mois qui suivent l'expiration du délai de surenchère, vous bénéficiez dans la plupart des cas d'une franchise d'intérêt. Passé ce délai, le taux d'intérêt légal est appliqué. Ce taux est majoré de 5 points à  l'expiration d'un délai de quatre mois de la date de l'adjudication. Vous disposez donc d'un délai suffisant pour organiser le financement de votre opération aussi simplement que dans le cadre de n'importe quelle vente amiable. Ainsi vous avez la possibilité de préparer votre financement avant la vente et de le réaliser si vous êtes effectivement adjudicataire, de façon à  payer le prix à  l'aide de ce prêt.
(...) Lire la suite



Actualités récentes

Pablo, 29 ans, a menacé un instituteur

04 / 05 / 22
Actualités générales

Le 14 avril, la 13e chambre correctionnelle de Créteil examinait le cas d’un instituteur agressé par un parent devant une école primaire d’Ivry.

Une semaine de jurisprudence sociale à la Cour de cassation

29 / 04 / 22
Informations Pratiques

EFL a sélectionné pour vous les arrêts les plus marquants rendus cette semaine par la Cour de cassation.

Tribunal de Meaux : L’inconséquence d’un chef de chantier

15 / 04 / 22
Actualités générales

Les ouvriers intervenaient sur un chantier non déclaré. Ils n’étaient pas formés aux métiers du bâtiment.

Audiences filmées : quelles sont les règles d’enregistrement et de diffusion ?

04 / 04 / 22
Actualités générales

Portant application des dispositions de l’article 38 quater de la loi du 29 juillet 1881, introduit par la loi du 22 décembre 2021, relatives à l’enregistrement sonore ou audiovisuel des audiences des juridictions, le décret et l’arrêté du 31 mars 2022 (1) précisent les conditions dans lesquelles ces enregistrements peuvent être réalisés et diffusés.



Veronique meurin avocat famille meaux

Véronique Meurin

Avocat associé | Spécialiste

Entrée à l’Ecole de Formation du Barreau, et a prêté serment en 1994 ; elle est titulaire d’un DESS de droit européen des affaires (Paris V) et d’un certificat de spécialisation en droit des personnes. Elle a intégré la SCP en 1997.
Titulaire d'un certificat de spécialisation en Droit des personnes et de la Famille


avocat meaux travail avocat meaux famille Activités dominantes

Travail et Famille
PMA – GPA don ovocytes, mère porteuse, procréation médicalement assistée, adoption, homoparentalité PENSION ALIMENTAIRE enfants, conjoint, parent placé PRESTATION COMPENSATOIRE conditions, montant, durée, révision, suppression en cas de décès, transformation de rente en capital PROTECTION DES MAJEURS : protection judiciaire ou conventionnelle, mandat de protection future, mandat posthume, abus de faiblesse, emprise, consentement aux soins, contrats de séjour et de service, aide alimentaire MARIAGE fiançailles, contrat de mariage, pacte de famille pour organiser la séparation de fait, contribution aux charges du mariage, annulation du mariage, bigamie MODES AMIABLES DE REGLEMENT DES CONFLITS médiation, procédure participative de mise en état, procédure participative assistée par avocats, processus collaboratif, négociation, négociation raisonnée LIBERALITES – DONATIONS - TESTAMENT avantages matrimoniaux, assurance vie, testament, donation simple, donation partage, donation transgénérationnelle LITIGES INTERNATIONAUX loi applicable, juge compétent, litispendance, saisine concommitante de plusieurs juridictions PACS contribution aux charges communes, déclaration de revenus, partage des biens, rupture de PACS PARTAGE DES BIENS avec ou sans bien immobilier, droit de partage, liquidation anticipée du partage, attribution préférentielle, liquidation du régime matrimonial SUCCESSION – HERITAGE décès, organisation des funérailles, héritage, contestation, annulation ou révocation de testament, recel successoral, legs, atteinte à la réserve, acte de notoriété, dévolution successorale, droits des héritiers, réintégration ou rapport des donations, abus de faiblesse TRANSMISSION DU PATRIMOINE assurance vie, régime matrimonial, avantage matrimonial, SCI, tontine, fiducie, démembrement de propriété VIOLENCES CONJUGALES Ordonnance de protection, éloignement du conjoint violent, mesures de protection pour les enfant, attribution du logement familial
Francois dauptain avocat famille meaux

François Dauptain

Avocat associé

Après un cursus classique en faculté de droit, François Dauptain est entré à l’Ecole de Formation du Barreau. Il a prêté serment en 1994 et a intégré le cabinet Touraut et Associés en 1998.


avocat meaux famille avocat meaux immobilier Activités dominantes

Famille et patrimoine
Droit de garde et droit de visite des enfants Mariage et PACS Conseils, défense de vos droits et assistance lors d'une procédure de divorce Pension alimentaire: calcul, demande et revalorisation Etat civil et changement de nom ou prénom Assignations, référés, audiences de conciliation, appel d'un jugement Pension de réversion Calcul et fixation prestation compensatoire Protection du majeur incapable, tutelles et curatelles, sauvegarde de justice Divorce amiable par consentement mutuel et divorce pour faute Divorce pour altération du lien conjugal Assistance dans choix ou changement de régime matrimonial ISF et déclarations annuelles Transmission et optimisation du patrimoine Constitution et utilisation de SCI Protection du conjoint survivant Bilan et audit patrimonial, optimisation juridique et fiscale des actifs privés et professionnels Démembrement et indivision Contrat de mariage Héritages et droits des héritiers Contentieux successoral Testament et quotité disponible Assistance dans la gestion des conflits de succession Gestion des successions, donations, legs Responsabilité civile : dommages-intérêts, sinistres, indemnisation Successions, donations, héritages, tutelles, curatelles Droit patrimonial et stratégie de protection et de transmission du patrimoine Tutelles et curatelles, mandat de protection future Pension alimentaire, prestation compensatoire : calcul, revalorisation Conseil et assistance lors de procédures de divorce et séparation Divorces pour faute, divorces amiables par consentement mutuel Défense de vos droits en matière de garde des enfants et de droit de visite Mariage, Pacs, concubinage, état civil, changement de nom et prénom
Francois meurin avocat meaux

François Meurin

Avocat associé

Après un DESS en droit des affaires et fiscalité à l’université Paris II ASSAS, il est entré à l’Ecole de Formation du Barreau puis a prêté serment en 1994.
Il a intégré la SCP en 1998.


avocat meaux banque affaire avocat meaux assurance Activités dominantes

Affaires, immobilier et Civil


Modal Dialog

This is a modal window. You can do the following things with it:

  • Read: modal windows will probably tell you something important so don't forget to read what they say.
  • Look: a modal window enjoys a certain kind of attention; just look at it and appreciate its presence.
  • Close: click on the button below to close the modal.